Bénévolat
Code d’éthique et vérification des antécédents judiciaires

Les adultes qui souhaitent s’impliquer auprès de l’Association des Scouts du Canada doivent traverser un processus de sélection rigoureux, qui comprend notamment une entrevue de sélection. Des références d’employeurs ou d’autres organismes à but non lucratif peuvent également être consultées par l’Association des Scouts du Canada, afin de nous assurer que la personne que nous recrutons dispose réellement des capacités requises.

Une fois le candidat sélectionné, nous procédons systématiquement à la vérification de ses antécédents judiciaires. La candidature de toute personne ayant été trouvée coupable d’une infraction criminelle liée à la violence ou à caractère sexuel, de vol ou de fraude, de conduite automobile dangereuse ou avec facultés affaiblies ou encore de crimes liés aux drogues ou stupéfiants sera automatiquement rejetée. Ces vérifications d’antécédents judiciaires sont renouvelées à tous les trois ans pour toutes les personnes qui travaillent à l’Association, qu’elles soient stagiaires ou permanentes, bénévoles ou rémunérées et qu’elles soient en contact ou non avec des jeunes.

Chacunes des personnes adultes qui œuvrent au sein de l’Association des Scouts du Canada sont tenues de respecter un code d’éthique clair et précis dont le premier point est le respect de l’intégrité morale et physique, ainsi que de la dignité de chaque personne.

Enfin, les bénévoles nouvellement actifs au sein de l’Association sont accompagnés pendant plusieurs semaines par un système de mentorat. Toute personne dont l’attitude ou le comportement s’avèrera incompatible avec les valeurs du Mouvement sera remerciée. On parle ici de comportements violents, de problèmes de consommation d’alcool ou de drogues ou tout simplement de comportements inadéquat envers les collègues, les jeunes ou leurs parents.

 

En savoir plus sur la protection des jeunes.